Réfractions, recherches et expressions anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
Entre les mailles
Pierre Sommermeyer
Article mis en ligne le 24 juillet 2021

par Marcira
logo imprimer

QUAND JE SUIS PARTI, JE SAVAIS QUE JE NE REVIENDRAIS PAS. J’ai pris le train, j’avais un passeport, je suis passé en Allemagne. Je retournais au pays de mes parents. Mon père était entré en France entre deux postes frontières. Ma mère avait pris un train qui passait par la Tchécoslovaquie. Moi, je prenais le chemin inverse. Naturellement. Je vivais alors dans un milieu où la notion de légalité était très aléatoire. Un milieu de survivants qui le savaient sans jamais le revendiquer. J’ai emprunté des filières, certes. D’abord, un camp de jeunes, j’étais parti comme pour des vacances. Puis un travail, mais, sans papiers, je dois l’abandonner au regret de mon patron. Puis six mois dans un hôpital au milieu d’objecteurs allemands qui, eux, étaient en accord avec leur loi. Puis, avec cette filière, je suis exfiltré encore une fois en direction du Maroc sur un bateau qui ne relâchera dans aucun port français.

Lire l’article en .pdf


Téléchargements Fichier à télécharger :
  • refrac-4107_mailles.pdf
  • 74.7 ko / PDF


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2