Réfractions, recherches et expressions anarchistes
Slogan du site
Descriptif du site
1/6 Lire la suite ...
Convergences et divergences entre la pensée d’Amedeo Bertolo et celle d’Eduardo Colombo

Intervention dans le cadre du séminaire organisé par le Centro Studi libertari / Giuseppe Pinelli, de Milan, et le Laboratorio libertario / Ateneo degli imperfetti, de Marghera , le 15 septembre 2018 à Marghera (Venise).


2/6 Lire la suite ...
"Nietzsche, la passion des sommets"

Annick Stevens lance la collection Université populaire.


3/6 Lire la suite ...
Quatre parcours de jeunes hégéliens : Bakounine, Engels, Marx, Stirner

L’histoire de ces personnages et, dans certains cas, la postérité de leurs œuvres de maturité n’ont pu que faire de l’ombre à leur appartenance commune et concomitante à ce qui a parfois été apparenté à une école philosophique : le mouvement jeune-hégélien. Les textes qui témoignent de cette participation recèlent pourtant bien des richesses.


4/6 Lire la suite ...
LE GLYPHOSATE EN PROCES : SOCIETE CIVILE CONTRE MULTINATIONALE ET ETAT-ALIBI

Le 19 mars 2016, les Faucheurs Volontaires d’OGM se sont mobilisés dans toute la France pour dénoncer la vente d’herbicides contenant du glyphosate. Ils se sont introduits dans 34 magasins et ont peinturluré des bidons de RoundUp les rendant invendables. 12 d’entre eux sont passés en procès devant le tribunal correctionnel de Béziers ce 6 juin 2018 pour " avoir dégradé, détérioré volontairement un bien".


5/6 Lire la suite ...
Anarchistes et juifs

L’étude paraît en plusieurs parties dans "le Monde libertaire" :

1 - L’anarchisme des origines et les juifs
2 - Anarchistes et juifs entre les deux guerres
3 - L’anarchisme en Palestine entre les deux guerres


6/6 Lire la suite ...
Moins-que-rien de tous pays, solidarité

Les migrants sont des prolétaires. Quant aux « travailleurs sociaux », il leur appartient de savoir s’ils et elles se situent du coté́ des employeurs liés aux logiques du profit. Ou s’ils et elles sont solidaires des personnes qu’ils et elles ont rencontrées.


A comme RésistAnces

LE MOUVEMENT ANARCHISTE AURAIT-IL ÉCHOUÉ ? IL EST VRAI qu’après plus d’un siècle d’intenses luttes pour construire une société sans domination ni oppression le résultat désiré n’a pas été atteint. Serait-ce donc par déni de réalité que nous ne nous résignons pas à abandonner cette lutte ? Nous ne le pensons pas, car ce serait accepter l’argument fallacieux selon lequel la valeur d’une pratique, ou d’un cheminement, est contenue toute entière dans l’atteinte du but ultime qui leur est assigné. C’est dans ses multiples pratiques au jour le jour que réside le succès de l’anarchisme et son indispensable existence.

Les systèmes de domination sont multiples. Les formes libertaires de résistance le sont aussi. Leur combat émancipateur peut s’affirmer dans les luttes contre les totalitarismes et leurs systèmes de surveillance, leur contrôle des communications, comme aussi, de manière constructive, sous des modes d’autogestion anticapitaliste ou de mutuelles autogérées. Tout cela ne va pas sans débat sur des moyens comme la violence, ou des événements comme les révolutions.

Ainsi le dossier de ce numéro discute de méthodes de résistance aux nouvelles formes d’évolution du capitalisme, en l’occurrence la nouvelle hydre des Big Data, mais il raconte aussi celles, plus anciennes mais éprouvées, de l’autogestion et du mutuellisme notamment... Lire la suite

Sommaire du numéro

Discussion avec Francis Dupuis-Déri
Article mis en ligne le 18 novembre 2018
Rubrique : Brèves et nouvelles

Discussion avec et autour du texte de Francis Dupuis-Déri :
L’esprit antidémocratique des fondateurs de la "démocratie" moderne.

Le mardi 20 novembre 2018 à 19 h au CIRA à Lausanne :

Discussion avec et autour du texte de Francis Dupuis-Déri :

L’esprit antidémocratique des fondateurs de la "démocratie" moderne.

Se réclamant de la « démocratie » – sans toutefois donner plus de pouvoir au demos –, les représentant.e.s de nos (...)

rencontre-débat avec Ronald Creagh
Article mis en ligne le 18 novembre 2018
Rubrique : Brèves et nouvelles

Élisée Reclus, un des plus grands géographes de l’histoire, après avoir été longtemps volontairement ignoré, revient dans l’actualité. On abordera les multiples facettes d’une vie dont les divers moments sont d’une richesse étonnante.

Le jeudi 6 décembre 2018 à 19 h 30

Rencontre-discussion avec Ronald Creagh

La vie, les amours et les pensées d’Elisée Reclus anarchiste et pèlerin du cosmos

à la Bibliothèque Antigone

22 rue des Violettes, Grenoble

Élisée Reclus, un des plus grands géographes de l’histoire, après avoir été longtemps (...)

Article mis en ligne le 4 novembre 2018
Rubrique : Brèves et nouvelles

Dimanche 18 novembre 2018

au centre socio-culturel André Malraux

Dimanche 18 novembre 2018 de 10h30 à 19h30

au centre socio-culturel André Malraux à Nîmes

5ème édition de la Féria du livre de la critique sociale et des émancipations

Programme :

11 heures : Comprendre et mettre fin à la culture du viol

avec Noémie Renard

13h30 : Lecture musicale de Nour Khay, (...)

présentation de la publication
Article mis en ligne le 22 octobre 2018
dernière modification le 18 novembre 2018
Rubrique : Brèves et nouvelles

Le 2 novembre 2018 présentation des "Œuvres complètes" de Gaston Couté publiées par les Éditions libertaires

Le vendredi 2 novembre 2108 à 20 h 30, à Saint Pierre d’Oléron (Charente Maritime), présentation des "Œuvres complètes" de Gaston Couté.

Les Éditions libertaires publient les œuvres complètes de Gaston Couté (1880-1911) : poète libertaire qui a écrit de nombreux textes en "beauceron" ou en argot (...)

Débat avec Annick Stevens autour du livre
Article mis en ligne le 14 octobre 2018
dernière modification le 4 novembre 2018
Rubrique : Brèves et nouvelles

Le mercredi 24 octobre 2018 à 18h, débat autour du livre avec Annick Stevens

Le mercredi 24 octobre 2018 à 18h, débat avec Annick Stevens autour du livre :

« Victor Serge, Essai critique sur Nietzsche. »

Introduction, traduction et notes d’Annick Stevens,

Nada, septembre 2018, 160 p., 15 €

Victor Serge, de son vrai nom Victor Kibaltchiche (1890-1947), né à Bruxelles de (...)

Rencontre au Centre Ascaso-Durruti
Article mis en ligne le 10 octobre 2018
dernière modification le 13 octobre 2018
Rubrique : Brèves et nouvelles

Élisée et Clarisse, une géographie amoureuse

le jeudi 11 octobre 2018 à 20h30 au Centre Ascaso-Durruti

6, rue Henri René, 34000 Montpellier

Rencontre avec Ronald Creagh et Christophe Deschler.

Il y a bien sûr mille manières d’imaginer. Élisée Reclus, jeune randonneur géographe

du XIXe siècle, (...)

présentation en émission radio
Article mis en ligne le 8 octobre 2018
dernière modification le 22 octobre 2018
Rubrique : Brèves et nouvelles

Le mercredi 10 octobre 2018, Marianne Enckell}}, du collectif de Réfractions, sera à la radio Espace 2 (RTS Radio télévision suisse) pour parler du dernier livre de Daniel de Roulet, "Dix petites anarchistes".

L’extraordinaire épopée de femmes soudées par un amour farouche de la liberté, au début des années 1870.

Le mercredi 10 octobre 2018, Marianne Enckell, du collectif de Réfractions, sera à la radio Espace 2 (RTS Radio télévision suisse)

pour parler du dernier livre de Daniel de Roulet, Dix petites anarchistes, avec Marlène Métrailler, en présence de l’auteur.

L’émission en direct après les brèves (...)

à paraîre - Co-auteurs : Pablo Servigne, Raphaël Stevens, Gauthier Chapelle
Article mis en ligne le 7 octobre 2018
dernière modification le 14 octobre 2018
Rubrique : Brèves et nouvelles

Dans ce deuxième opus, après "Comment tout peut s’effondrer", les auteurs montrent qu’un changement de cap ouvrant à de nouveaux horizons passe nécessairement par un cheminement intérieur et par une remise en question radicale de notre vision du monde.

Une autre fin du monde est possible

Vivre l’effondrement (et pas seulement y survivre)

Co-auteurs : Pablo Servigne, Raphaël Stevens, Gauthier Chapelle

Seuil, 18 octobre 2018, 336 p., 19,00 €.

La situation critique dans laquelle se trouve la planète n’est plus à démontrer. Des effondrements sont (...)

par Annick Stevens
Article mis en ligne le 6 octobre 2018
dernière modification le 31 octobre 2018
Rubrique : Textes et documents

De plus en plus se répand l’idée que, pour lutter contre le sexisme et la domination masculine, il faut introduire partout l’écriture inclusive, c’est-à-dire écrire les noms et les adjectifs au pluriel avec les marques grammaticales conjointes du masculin et du féminin. Je voudrais qu’on réfléchisse sans préjugé au bien-fondé de cette pratique et à ses effets.

Du sexisme inclusif

Annick Stevens

Cet article a été publié sur le site A contretemps

De plus en plus se répand l’idée que, pour lutter contre le sexisme et la domination masculine, il faut introduire partout l’écriture inclusive, c’est-à-dire écrire les noms et les adjectifs au pluriel avec les (...)

"Réfractions" nummer 40 - Thom Holterman
Article mis en ligne le 30 septembre 2018
Rubriek : nederlandse

Anarchisme Als Veelvormig Verzet In Een Actuele Context

Thom Holterman

Réfractions nr. 40

Libertaire Orde - 09/09/2018

Is de anarchistische beweging vastgelopen ? Erkend moet worden dat meer dan een eeuw van intense strijd om een maatschappij zonder overheersing en onderdrukking op te (...)

le samedi 13 octobre 2018 et le dimanche 14
Article mis en ligne le 30 septembre 2018
dernière modification le 22 octobre 2018
Rubrique : Brèves et nouvelles

Samedi 13 octobre 2018, de 13h à 20h, et dimanche 14 de 10h à 16h

1er Salon du livre social et libertaire à Saint-Denis

organisé par la Dionyversité, l’Université populaire de Saint-Denis et le groupe Henry Poulaille de la Fédération anarchiste.

Ce salon se déroulera sur deux jours. Il réunira une (...)


























Le mardi 20 novembre 2018 à 19 h au CIRA à Lausanne :

Discussion avec et autour du texte de Francis Dupuis-Déri :

L’esprit antidémocratique des fondateurs de la "démocratie" moderne.

Se réclamant de la « démocratie » – sans toutefois donner plus de pouvoir au demos –, les représentant.e.s de nos systèmes politiques n’ont pas seulement piégé le peuple qu’ils/elles prétendaient servir, c’est la langue elle-même qu’ils ont trahie : comment désormais mettre à jour l’antidémocratisme des discours, des pratiques, des systèmes et des personnalités politiques rangées sous l’étiquette de « démocrates » ? Le glissement de sens qu’a connu le mot « démocratie » constitue sans doute le principal coup de maître de la propagande politique moderne.

Vous pouvez trouver le texte ici. Texte initialement paru en 1999, dans le n° 22 de la revue Agone. Brochure réalisée pour la discussion du 20 novembre 2018 au CIRA.

Comme d’habitude, un apéro suivra !

Source

CIRA

Centre international de recherches sur l’anarchisme

Avenue de Beaumont 24 – 1012 Lausanne

Actualités

Lausanne : L’esprit antidémocratique de la « démocratie » moderne

Discussion avec et autour du texte de Francis Dupuis-Déri :

L’esprit (...)

Grenoble - Elisée Reclus anarchiste et pèlerin du cosmos

Élisée Reclus, un des plus grands géographes de l’histoire, après avoir été (...)

Nîmes - Féria du livre de la critique sociale

Dimanche 18 novembre 2018

au centre socio-culturel André Malraux

Statistiques du site

  • Nombre total de visites :
    300226 visiteurs
  • Nombre de pages visitées :
    388245 pages
  • Moyenne depuis 365 jours :
    163 visites par jour
  • Plus grosse journée
    le 19-01-2018
    avec 3059 visiteurs
  • Aujourd'hui :
    259 visiteurs
  • Actuellement en ligne :
    15 visiteurs
  • Ce site compte : 5 auteurs 156 rubriques 1143 articles 35 commentaires 49 mots-clés 10 sites référencés
  • Dernier article paru :
    le 18 novembre 2018
    "Lausanne : L’esprit antidémocratique de la « démocratie » moderne "


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.89
Version Escal-V4 disponible pour SPIP3.2